Saturday, October 16, 2021
Littérature

La Maison de la Nuit : Le serment de Lénobia – Kristin Cast et P.C. Cast

Présentation

le serment de Lénobia

La Maison de la Nuit : Le serment de Lénobia

Kristin Cast et P.C. Cast

Editions Pocket Jeunesse

140 pages

Jeunesse / Fantastique

Résumé

Évreux, 1788. Avant d’être le professeur préféré de Zoé dans La Maison de la Nuit, Lenobia était « juste » une jeune fille de 16 ans. Fille illégitime d’un puissant baron, elle grandit dans l’ombre de sa demi-sœur odieuse et gâtée, Cécile. 
Mais le destin intervient : soudain, Lenobia embarque sur un bateau, entourée de jeunes filles, direction la Nouvelle Orléans, où elle sera mariée à un homme riche et puissant. Mais un évêque diabolique la remarque lors du voyage… Lenobia doit fuir et se cacher. La jeune fille saura-t-elle échapper aux dangers qui la guettent et reconnaître le véritable amour quand elle le verra ?

Mon avis

J’ai eu l’occasion de trouver Le serment de Lénobia sur une plate-forme de revente alors je n’ai pas hésité. Il s’agit d’un des hors-séries de la saga La Maison de la Nuit. Je suis une grande fan de cette saga et notamment du personnage de Lénobia. C’est donc avec plaisir que j’ai plongé dans cette lecture.

Dans ce roman (très court soit dit en passant), on va découvrir l’histoire d’un des professeurs de la maison de la nuit de Tulsa. Ici, il s’agit donc de Lénobia, la professeure d’équitation de Zoey.

Il existe également un hors-série pour le professeur d’armes, Dragon, sur la prophétesse, Néféret et sur l’ange-déchu, Kalona.

J’ai été heureuse de découvrir le passé de Lénobia, sa vie avant de devenir vampire. Cependant, j’ai été déçue de découvrir que le livre n’était pas axé sur sa transformation mais vraiment sur sa vie d’avant.

J’ai trouvé la première partie un peu lente et avec très peu d’intérêt pour être honnête. C’est grâce aux 50 dernières pages que j’ai adoré ce livre. On va vraiment en savoir plus sur elle et les actions s’enchainent. On commence également à comprendre quelques messages glissés par Lénobia dans la saga originelle.

Ce livre m’a permis de découvrir plus en profondeur le personnage de Lénobia que j’aime encore plus maintenant. Elle est vraiment douce et agréable malgré ce que la vie lui a fait endurer.

C’est une véritable découverte qui n’est pas obligatoire pour comprendre l’histoire mais qui donne cependant plus de profondeur à la saga. Je conseille vraiment ce hors-série aux personnes qui apprécient la saga La Maison de la Nuit. Si j’ai l’occasion de trouver les autres hors-séries, je n’hésiterais pas.

Ma note

3.5/5

D’autres chroniques littéraires ici

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back To Top