Saturday, October 16, 2021
Culture

Découverte de l’Histoire de l’écriture

Dans le cadre de ma formation en communication, j’ai eu la chance de visiter le Musée des Antiquités de Rouen (76) pour découvrir l’Histoire de l’écriture. Cette dernière est très complexe et se divise en plusieurs étapes.

L’écriture cunéiforme

Dans un premier temps, les civilisations ont appris à compter ce qui a ensuite engendré l’écriture. Cette découverte a été effectué il y a 5 000 ans en Mésopotamie. Un bout de roseau nommé kalam servait de stylo et ils écrivaient sur de l’argile, des boules au début puis des plaques par la suite. Pour écrire, ils utilisaient des petits dessins, pictogrammes grâce au bout du kalam qui est en forme de triangle. On appelle cette écriture cunéiforme (en forme de clou). Un dessin est égal à un son, il faut donc utiliser le contexte pour comprendre.

Les hiéroglyphes

Dans un second temps, les égyptiens développent l’écriture à peu près au même moment. Ils utilisent aussi les pictogrammes mais se servent du papyrus ou du bois comme support (plus accessible) et leur kalam était taillé pour ressembler à un pinceau. Ils écrivaient également avec des dessins pour représenter un mot ou un son, on les appelle hiéroglyphes. Seuls les scribes qui été allés à l’école savaient écrire, ils avaient donc une très bonne condition sociale. A cette époque, on utilisait l’écriture pour les contrats officiels et pour les enterrements.

L’alphabet Grec et Latin

Enfin, lors de cette visite, j’ai découvert les origines de notre alphabet. En effet, il s’inspire majoritairement de l’alphabet grec qui s’inspire lui-même de l’alphabet des phéniciens. Ces derniers ont transformé les pictogrammes simplifiés en simples formes avec des traits qui correspondrait à un seul son (le premier sont du mot qui correspondait au dessin). On trouve des variations dans le nombre de lettres de chaque alphabet. Les Grecs en avaient 24 alors que l’alphabet latin en avait seulement 23 (car certaines lettres étaient identiques). En outre, se sont les Grecs qui ont inventé les voyelles et les Romains les ont repris. Que ce soit en Grèce ou en Italie, seuls les garçons de personnes influentes pouvaient apprendre à lire et écrire. En Italie, on se servait de tablettes de cire et d’un stylet. Ainsi, on écrivait avec le bout pointu du stylet et on effaçait la tablette avec le bout plat en grattant la cire. Lorsque l’on avait enlevé toute la cire, on la refaisait fondre pour la remettre dans la tablette.

Et aujourd’hui …

Aujourd’hui, notre alphabet comprend 26 lettres et 5 diacritiques. On se sert de la découverte de l’écriture pour marquer le passage de la Préhistoire à l’Histoire. Il s’agit d’une étape importante dans la formation de notre univers et de la vie tel que nous la connaissons.

D’autres articles sur le thème de la culture ici

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back To Top